La pension des indépendants va s’améliorer à partir de 2018, et ce principalement pour les indépendants en personne physique qui n’avaient droit qu’à la pension légale et à une PLCI limitée à 8,17% du revenu imposable. Leur pension était donc bien loin de la pension des salariés, nous pouvons remercier Monsieur Daniel Bacquelaine pour cette belle proposition qui a été adoptée.

Soyons un peu plus précis concernant cette pension complémentaire :

Cette nouvelle loi permet de donner accès à la pension complémentaire aux indépendants en personne physique, aux professions libérales et aux indépendants à titre complémentaires (temps partiel indépendant/salarié).

Pour le moment, tous les indépendants ont droit à une pension légale et peuvent constituer une pension complémentaire celle-ci étant limitée à 8,17% du revenu imposable avec un plafond annuel de 3.187,04 (montant 2018). Cependant, ces deux pensions ne permettent pas de maintenir un niveau de revenu équivalent à ce qu’ils gagnaient dans leur activité. Les personnes physiques dirigeants d’entreprises peuvent via leur société constituer un engagement individuel de pension. Grâce à cette loi, tous les indépendants vont pouvoir constituer par eux-mêmes une convention de pension chez un assureur ou un fond de pension, sans pour autant être dirigeant d’entreprise.

Tout indépendant pourra dès lors épargner d’avantage pour sa pension en respectant la limite fiscale de 80%.

Elle sera d’application assez rapidement (entrée en vigueur 3 mois après publication au Moniteur) et dans tous les cas pour 2018 !

 

Si vous souhaitez de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter Brigitte Farcy, Gérante de Ucofisc Sprl, au 02/372.83.66.